La cuisine en Guadeloupe

La cuisine de Guadeloupe est similaire à celle de la Martinique, également issue d’un brassage ethnique de plusieurs populations qui se sont côtoyées au fil du temps. Elle n’en garde pas moins des spécialités bien de chez elle.

Il y a bien sur le traditionnel colombo de poulet ou cabrit (chèvre) ou les accras de morue, mais vous ne pourrez repartir de Guadeloupe et plus particulièrement de Marie-Galante sans avoir gouté le « Bébélé » plat traditionnel à base de bananes vertes appelés « poyos », fruit à pain, pois des bois, de tripes et lardons. Pour la période de Pâques on prépare le Matété de crabes, à base de crabes attrapés près des mangroves.

Le bokit est en sandwich que vous pourrez déguster dans tous les bons « lolos » de Guadeloupe, notamment à Pointe à Pitre près de la Place de Victoire ou au Gosier sur la plage de la Datcha. La pâte est cuite dans l’huile puis est garnie des ingrédients que vous souhaitez, par exemple : jambon, fromage, saucisses, poulet… le tout arrosé de ketchup et de mayonnaise et de piment pour les plus téméraires.

Ce n’est certes pas diététique mais c’est délicieux et très économique ! L’agoulou est également un sandwich très apprécié, garni des mêmes ingrédients que le bokit, seul le pain diffère, il est brioché. On vous coupe le sandwich en quatre afin de vous faciliter la dégustation, si vous avez une faim de loup, c’est ce qu’il vous faut.

La cuisine en Guadeloupe

En ce qui concerne les douceurs sucrées, le « Tourment d’amour », pâtisserie renommée des Saintes est impérativement à goûter. C’est un gâteau rond à base de noix de coco et de crème pâtissière, sa recette est transmise de mère en fille ou grand-mère à petite fille et ces dernières continuent de perpétuer la tradition aux Saintes pour le bonheur de nos papilles !

Consultez l'intégralité de nos offres de location de voiture en Guadeloupe